Une question ?





Trouvez votre coopérative forestière

GCF/COFORET n° 6 – Saint Marcel-l ‘Eclairé (69)

Reboisement d'une sapinière en dépérissement dans le Rhône

Méthode "Reconstitution de forêts dégradées" du Label Bas Carbonne

Logo label bas carbonne

Projet labellisé par le Ministère de la Transition Ecologique

Logo du Ministère de la transition écologique

Auvergne-Rhône-Alpes, département de Rhône.

4.3 Hectares

Plantation de 2 150 plants de douglas, de 2 150 plants de cèdre et de 60 plants d'érable sycomore en diversification.

718 tCO2 séquéstrées et évitées.

GCF/COFORET n° 6 – Saint Marcel-l ‘Eclairé (69)

Reboisement d'une sapinière en dépérissement dans le Rhône

> Voir plus

Un projet avec de nombreux co-bénéfices

  • Emploi local
  • Préservation du sol
  • Certification de gestion durable
  • Maintien d’arbres d’intérêt écologique ou de bordures boisées
  • Création de bordures feuillues

Les sapins pectinés de ce projet ont subi des dépérissements réguliers dû aux sécheresses de 2018 et 2019. Ils présentent une aggravation par état épidémique de scolytes sur une bonne partie des bois verts. Le projet de reconstitution vise à reboiser 4.3 ha de ces parcelles dégradées en mélange d’essences résineuses adaptées à la station : douglas et cèdre. Ces résineux seront accompagnés d’une essence feuillue : l’érable sycomore.
Les travaux seront réalisés par COFORET qui est situé à moins de 50 km du chantier de reboisement, ce qui crée une plus-value économique territoriale. Le projet a lieu dans le cadre d’un projet de regroupement de plusieurs propriétaires forestiers. Pour avoir un impact négligeable sur le sol, il n’y aura pas de nettoyage de la parcelle avant le reboisement et la préparation du sol sera réalisée par potets travaillés. Cette technique consiste à travailler localement le sol. Pour assurer sa gestion durable, la forêt dispose d’une certification de gestion durable.

Tonnes de CO2 séquestrées et évitées par le projet

Projet de reboisement

Les parcelles sont reconstituées avec du douglas, du cèdre et de l'érable sycomore

Projet de référence

La parcelle dégradée est colonisée par des accrus

Biomasse aérienne, biomasse racinaire, litière et sol

628 tCO2 additionnelles

Projet de reboisement

Emissions de CO2 évitées par l'effet de substitution

Biomasse aérienne, biomasse racinaire, litière et sol

90 tCO2 additionnelles

Estimation d'un total de 718 tCO2 additionnelles

*Le risque de non permanence lié à des événements non prévisibles (tempêtes, incendies, crises sanitaires, etc.) est inclus dans les calculs carbone.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer