Une question ?





Trouvez votre coopérative forestière

GCF/CFBL n° 8 – La Motte-Ternant (21)

Reboisement post-dépérissement dans le Morvan

Méthode "Reconstitution de forêts dégradées" du Label Bas Carbonne

Logo label bas carbonne

Projet labellisé par le Ministère de la Transition Ecologique

Logo du Ministère de la transition écologique

Bourgogne-Franche-Comté, département de Côte-d'Or.

4.2 Hectares

Plantation de 5 225 plants de douglas.

843 tCO2 séquéstrées et évitées.

GCF/CFBL n° 8 – La Motte-Ternant (21)

Reboisement post-dépérissement dans le Morvan

> Voir plus

Un projet avec de nombreux co-bénéfices

  • Emploi local
  • Préservation du sol
  • Certification de gestion durable
  • Maintien d’arbres d’intérêt écologique ou de bordures boisées

Cette parcelle est issue d’une plantation d’épicéas subventionnée par le Fonds Forestier National dans les années 70. Cette forêt d’épicéas a subi un dépérissement prématuré. Les récents ravages des scolytes ont provoqué la mort d’une grande partie du peuplement. Des coupes sanitaires d’urgence ont été faites en 2019 et en 2020.

Les terrains du Morvan sont propices au développement du douglas, ainsi la plantation en douglas est prévue pour 2021. La coupe des épicéas va à peine couvrir les frais d’exploitation, compte tenu du nombre de bois sec, et des prix très bas du bois d’épicéas de la conjoncture actuelle. C’est dans ce contexte qu’une aide au reboisement de ces parcelles est nécessaire pour redynamiser cette forêt.
Pour favoriser la biodiversité dans la parcelle, les fruitiers présents sur la parcelle seront maintenus ainsi que 2 gros bois par hectare.
Les travaux seront réalisés par une entreprise située à moins de 50 km du chantier de reboisement, ce qui crée une plus-value économique territoriale. Pour avoir un impact très faible sur le sol, il n’y aura pas de nettoyage de la parcelle avant le reboisement et la préparation du sol sera réalisée par potets travaillés qui consiste à travailler localement le sol.
La forêt dispose d’une certification de gestion durable.

Tonnes de CO2 séquestrées et évitées par le projet

Projet de reboisement

La parcelle est reboisée avec du douglas

Projet de référence

La parcelle dépérissante est colonisée par des accrus

Biomasse aérienne, biomasse racinaire, litière et sol

759 tCO2 additionnelles

Projet de reboisement

Stock du carbone dans les produits bois issus des arbres et par effet de substitution

Biomasse aérienne, biomasse racinaire, litière et sol

84 tCO2 additionnelles

Estimation d'un total de 843 tCO2 additionnelles

*Le risque de non permanence lié à des événements non prévisibles (tempêtes, incendies, crises sanitaires, etc.) est inclus dans les calculs carbone.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer